Mondai (問題) : vous avez un problème ?

On se concentre aujourd’hui sur mot de vocabulaire japonais qui peut poser problème : mondai (問題). S’employant dans des contextes très divers avec le sens de question, problème ou encore affaire, quelle logique en tirer ?

Significations du mot mondai en situation d’usage

Mondai s’écrit en kanji 問題 où 問 signifie “poser/demander” et 題 le “sujet/titre”. Littéralement, cela donne ainsi “le sujet qui est posé”. C’est bien gentil mais ça ne nous avance pas des masses ! J’ai donc choisi de classer ses significations en trois catégories afin d’y voir plus clair.

Une question posée dans le but d’être résolue

La plupart du temps, on attends une réponse lorsqu’on pose une question, sauf si celle-ci est rhétorique. Dans le milieu scolaire, notre mot du jour est ainsi employé avec le sens de “exercice”. Par exemple, exercice 1mondai ichi (問題1). Dans ce contexte, il est synonyme de problème ou encore question. Suugaku no mondai wo toku (数学の問題を解く) : résoudre un problème de mathématiques. On voit bien qu’il est parfaitement neutre ici et ne sous entend pas “ennui/difficulté”.

mondai-probleme

Le sujet qui entraîne un débat, une controverse, une étude…

Ici aussi, le mot mondai désigne un problème auquel on aimerait apporter une solution. Cependant, on n’attend pas cette fois-ci une réponse toute faite mais un débat ou une étude approfondie. Il s’agit ainsi souvent d’une difficulté ou de quelque chose d’embarrassant. Gendai no mondai (現代の問題) : les problèmes/difficultés de notre époque.

Les tracas/ennuies non désirées

Enfin, tout comme le terme “problème”, mondai évoque aussi quelque chose qui nous affecte personnellement. Kono isha ha yoku mondai wo okosu (この医者はよく問題を起こす) : ce médecin entraîne souvent des ennuies. Cet usage où on n’attend pas forcément une solution est très courant. Il faut dire qu’au Japon, on a tendance à éviter tout problème en prenant sur soi sans chercher un affrontement pourtant nécessaire à sa résolution. Mais c’est une autre question, betsu no mondai desu (別の問題です) ! 🙂

Source : kotobank (dictionnaires en japonais)