Mogura (もぐら/土竜) : la taupe, un dragon sous-terrain ?

 

La taupe fait partie de ces animaux qui n’ont pas besoin de se montrer physiquement pour qu’on sache qu’ils sont là. Il suffit pour cela de trouver une taupinière qui pour caractéristique d’être (trop) visible. Ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que l’absence de taupinière ne prouve pas l’absence de taupes. D’où la fameuse légende de la taupe dans le vestiaire de l’équipe de France alors qu’on n’a retrouvé aucune trace. ( ՞ਊ ՞)

En japonais, on l’appelle communément mogura (もぐら). D’où lui vient ce nom et pourquoi l’écrit-on aussi en kanji 土竜 ?

Origine du mot mogura et kanjis associés

Comme l’indique justement le site Gogen Allguide décrivant l’étymologie des mots japonais, mogura rappelle fortement le verbe moguru (潜る).  D’autant plus que c’est cohérent sémantiquement puisque ce dernier signifie “plonger (rentrer dans l’eau)/se réfugier sous (kotatsu par exemple). On pourrait donc penser que mogura tire simplement son étymologie de moguru étant donné que les taupes se réfugient sous terre. Pourtant, c’est plutôt l’inverse qui s’est produit car moguru est un verbe récent (fin du 19e siècle) alors que la première occurrence de mogura remonterait à la fin du 18e siècle.

En réalité, avant que le mot mogura se généralise, il existait bien avant tout un tas d’autres appellations pour la taupe. La plus ancienne est vraisemblablement うごろもち (ugoromochi, 918) et on pense que ce nom a été donné en référence à la monticule de terre que produit la taupe (持上がる mochiagaruse soulever). Pour simplifier rapidement, cela aurait ensuite donné muguromochi puis mugura et enfin mogura.  もぐら塚から山を作るな (mogurazuka kara yama wo tsukuru na) : n’en fais pas une montagne/n’exagère pas. (litt. : “ne fais pas d’une taupinière une montagne).

Concernant les kanjis 土竜 qui donnent littéralement le “dragon (竜) de la terre (土)“, il s’agirait selon toute vraisemblance d’une méprise des japonais. En effet, cela désigne en chinois le ver de terre (ミミズ mimizu en japonais), ce qui a été mal interprété durant l’importation. Je finis avec une petite curiosité : le néologisme モグラ女子 (mogura joshi). Il ne s’agit pas du tout d’une “femme-taupe” (avec des lunettes ?), モグラ est en fait ici la contraction de モデル (moderu “modèle/mannequin”) et グラビアアイドル (gurabia aidoru, une idole qui pose le plus souvent en bikini). Ainsi, mogurajoshi désigne une femme qui fait ces deux activités à la fois. Il fallait deviner… (゚⊿゚)

Autres sources : Nihon Kokugo Daijiten (dictionnaire historique), dic.nicovideo (explications sur mogurajoshi)

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum