Les applications dictionnaire français-japonais pour smartphone

Comme vous êtes nombreux à me l'avoir demandé, j'ai décidé de tester plusieurs applications smartphone proposant une fonction de dictionnaire. Je précise que je n'ai pas pu tester d'applications pour Iphone ne possédant pas d'appareils Apple.

Vous verrez qu'au final, seul l'emballage change puisque leur contenu est quasiment identique. C'est logique puisqu'elles ont toute recours à la base à des bases de données disponibles gratuitement en libre partage sur internet. Car sinon, ces applications ne seraient pas gratuites vu que ça prend du temps de créer de toute pièce un dictionnaire. Beaucoup de temps !

Ah oui, je précise que je n'évaluerai pas leur ergonomie qui n'est pas toujours top (retours en arrière obligatoires par exemple). Mais vu que celle-ci est de toute façon amenée à évoluer, je préfère me concentrer sur le contenu qui lui bien que changeant aussi (système participatif oblige) ne risque pas de sensiblement évolué à moins d'une révolution. Vous allez comprendre pourquoi !

Sommaire :

Akebi
Takoboto
Tenjin
FR-JA Dictionary
Yomiwa
Conclusion

Akebi : du français, des phrases d'exemple et même une fonction Anki !

Je commence par Akebi car il fallait bien commencer quelque part.
Bien que ce dictionnaire soit à la base en anglais, il dispose maintenant de traductions en français. Enfin, il est indiqué "français 8%", il reste donc seulement 92% à traduire. Je vous conseille donc de laisser l'affichage en anglais aussi puisque du coup, la plupart des phrases d'exemple japonaises n'auront pas de traductions si vous n'affichez que le français. 😀

Alors pour toutes les applications, j'ai décidé de faire un test avec le mot 先生. On peut aussi faire une recherche depuis un mot français mais ce n'est pas fait pour. En effet, il n'y a pas d'entrée à proprement dite en français. Donc par exemple, si vous recherchez le mot "poids", on vous donnera la liste de toutes les entrées japonaises contenant le mot "poids". C'est le même problème donc qu'avec le dictionnaire en ligne dictionnaire-japonais par exemple. Bref, voici ce qu'on obtient donc avec 先生 :

Colonne à gauche : résultats de recherche. Colonne à droite : ce qu'on obtient en sélectionnant "せんせい".

Alors concernant l'entrée シーサン que vous pouvez voir en bas à droite dans la première colonne, il semble que ce soit du chinois de Shanghai. Je ne sais donc pas vraiment ce que ça vient faire là.
En sélectionnant donc la bonne entrée せんせい, on obtient donc trois traductions en français (instituteur, maître, professeur) et il faut alors choisir celle que vous préférez au pif. La partie en anglais n'aide pas vraiment plus.
Mais pour compenser tout ça, on vous donne pas moins de 953 phrases d'exemple. Quel contenu !

Le problème étant qu'elles sont placées totalement dans le désordre (ou alors selon une logique qui me dépasse) donc c'est à vous d'aller là-dedans récupérer la traduction "docteur" par exemple. Et là en l'occurrence, comme je l'ai précisé plus haut, la plupart des phrases ne sont traduites qu'en anglais. Si vous êtes anglophobe, c'est dommage...

Bon je sais que je suis pointilleux mais je me demande si on peut appeler ça un dictionnaire. Si on considère que le petit Fujy est un dictionnaire, oui probablement. Encore que pour lui, les auteurs ont choisi le terme "Diko" et c'est certainement par pour rien. J'attends en tout cas pour ma part que pour un mot polysémique, on ait une classification par sens. Et des phrases d'exemple pour chaque sens. C'est d'une part plus logique et ça permet à l'utilisateur de gagner du temps.

Bref, pour dépanner quand on a rien d'autre, je dis pas. Mais pour ma part, je préfère déjà recourir à un dictionnaire papier comme le dictionnaire Assimil japonais surtout quand on débute. C'est vrai que la recherche prend un peu plus de temps !
Ah oui dernière chose : il y a effectivement une fonction Anki intégrée dans le dictionnaire. Donc on peut faire des listes de mot par exemple et ensuite se faire interroger dessus. Le problème est que pour qu'Anki soit vraiment efficace, il faut créer soi-même ses propres fiches. Là j'ai pas vu qu'on pouvait les modifier et de toute façon, il faudrait tout refaire à zéro...

Takoboto : c'est différent de Akebi ?

Vu que j'ai quasiment tout dit avec Akebi, ça va aller vite avec Takoboto. Celui-ci aussi est à l'origine en anglais, il faut donc télécharger la traduction en français. Ce n'est pas le seul point commun qu'il a avec Takoboto. Jugez plutôt :

En gros, seul l'ergonomie change. On sélectionne "phrases" pour aller sur les phrases d'exemple. Sinon, le contenu est quasiment identique. Je n'ai pas vraiment été regardé du côté des fonctions sinon car seule la partie dictionnaire m'intéresse encore une fois.

Je préfère Takoboto qu'Akebi quand même puisque dans les résultats de recherche, on a davantage de mots dérivés (教頭先生 par exemple). C'est déjà ça ! 😀

Tenjin : pareil mais payant

Première surprise : lorsqu'on va sur la page de présentation Google Play de Tenjin, on a cette fois-ci une interface en français avec un titre en français (sobrement "dictionnaire japonais"). Mais l'auteur va plus loin en affirmant je cite  : "La version gratuite est excellente et totalement utilisable. La version débloquée (par un seul achat) est exceptionnelle." 😀

Voyons donc si c'est si incroyable :

On remarque qu'il n'y a qu'une seule entrée vu que par défaut, c'est réglé sur "résultats exacts". Il faut la version payante pour changer ce réglage. Donc pour obtenir "教頭先生", il faut tout rentrer. Manque de pot, ce terme n'est pas répertorié. On peut dire que ça commence bien ! oO
Concernant le détail de l'entrée maintenant, on remarque qu'il y a cette fois-ci non pas trois mais six traductions. Ah non cinq puisqu'il est indiqué deux fois le mot "maître". Hmm... ça sent la fonction automatique là, peut être l'ajout d'une autre base de données par dessus ?

Quoi qu'il en soit, cela ne change rien au fait que ce soit médiocre encore une fois vu qu'il n'y a aucune explications ni logique. Et pour avoir le droit à des phrases d'exemple disponibles partout, il faut payer en plus. J'arrête ici puisque ça ne sert à rien de continuer.

Dictionnaire Français Japonais (FR-JA Dictionary) : lol

Je suis tombé sur cette application "Dictionnaire Français Japonais" par hasard car elle arrive dans les premiers résultats lorsqu'on recherche "dictionnaire japonais". J'en parle ici car elle a le mérite de se démarquer des autres mais pas vraiment en bien malheureusement :

Bon déjà, l'auteur veut vous éviter d'avoir à apprendre inutilement les différents syllabaires japonais puisque tout est en rômaji. C'est pourquoi en tapant "sensei", on a trois entrées vu qu'il y a 専制 ou encore 先制 qui se prononcent pareil. Il faut alors trouver dans un premier temps le bon pour ensuite obtenir une seule traduction en général.

Bref, cette application est totalement inutile vu qu'on peut aussi régler les autres applications en rômaji si vraiment vous avez peur des caractères japonais. Par contre, je suis curieux de savoir où les traductions ont été récupérées...

Yomiwa : excellent pour les fainéants

Ce titre est certes un peu provocateur mais cette application Yomiwa m'a rappelé un bon souvenir de la fac. J'avais en effet un camarade tout content d'utiliser ses fonctionnalités de reconnaissance optique (OCR). Cela marche bien en effet puisqu'il suffit de parcourir un texte avec la caméra du smartphone et hop, on nous donne les lectures des kanjis avec la traduction en dessous. Bon malheureusement, ce camarade n'a pas poursuivi ses études de japonais... ^^

Excepté cette fonction (payante) qui peut tout de même bien dépanné dans un supermarché japonais affichant des prix HT par exemple, le reste est du classique. Voici un screenshot pour vous convaincre :

C'est donc à peu près pareil que Takoboto ou Akebi. La base de données comportant les phrases d'exemple est téléchargeable à part gratuitement.
Voilà, rien d'autres à dire je pense.

Conclusion pour les applications smartphone de dictionnaires japonais

J'avoue que je ne sais pas tellement comment conclure car tout a déjà été dit en introduction. Les applications smartphone concernant les dictionnaires permettent actuellement de dépanner si vous n'avez qu'un smartphone avec vous et rien d'autre. Globalement, elles sont quand même plus intéressantes que beaucoup de dictionnaires papier de poche médiocres vu qu'elles proposent tout de même des phrases d'exemple.

Donc autant pour ce qui est de réviser et étudier ses kanjis, je trouve que les smartphones proposent une alternative excellente voire que c'est la meilleure. J'en ai déjà parlé d'ailleurs dans le guide sur l'apprentissage des kanjis. Par contre pour ce qui est de la création d'un dictionnaire qui ne nécessite pas que de savoir coder mais aussi d'avoir des connaissances en linguistique et lexicographie, il vaut mieux se tourner vers un vrai dictionnaire réaliser par des professionnels compétents dans le domaine.

Laisser un commentaire