Le japonais dans tous les sens

Kuse (癖) : une manie, c’est négatif ?

Avoir un tic ou un penchant, c'est quelque chose de naturel. Personne n'est parfait et puis c'est ce qui nous rend un peu humain. En japonais, kuse (癖) désigne ces manies qui nous caractérisent mais avec une nuance plutôt négative. Regardons ce qu'il en est.

Kuse : une origine pas très flatteuse

Kuse s'écrit habituellement avec le kanji 癖 qu'on utilise par ailleurs dans beaucoup de mots au sens négatif comme inshuheki (飲酒癖) "addiction à l'alcool" ou encore tôheki (盗癖) "cleptomanie", c'est à dire la manie de voler. Et si on regarde l'étymologie de kuse, ce n'est pas plus reluisant : il partage la même racine que kusai (臭い) qui veut dire "puant". Et kusai s'est en plus transformé dans la langue parlée en kusee (くせえ) qui ressemble grandement à kuse.

En résumé, comme la puanteur, la manie qui est la plupart du temps inconsciente que décrit kuse est quelque chose qui n'est pas agréable pour les autres qu'il faut donc "soigner". Kuse wo naosu (癖を直す) = "soigner une mauvaise habitude". Cependant, notre mot du jour n'a pas obligatoirement une connotation négative, par exemple avec ce genre de tournure : hayaoki no kuse wo tsukeru (早起きの癖を付ける) "prendre pour habitude de se lever tôt". Il faudra donc bien faire attention au contexte pour ne pas faire de contresens.

Tsume wo kamu kuse : la manie de se ronger les ongles.

Tsume wo kamu kuse : la manie de se ronger les ongles.

Les petites habitudes des japonais

Il ne s'agira pas là d'essayer de différencier les nippons du reste du monde mais juste de pointer des comportements en grande partie inconscients qu'on retrouve souvent au Japon et peu en France. On a ainsi tendance au pays du soleil levant à s'accroupir lorsqu'on est fatigué, par exemple dans une file d'attente assez longue. En Europe, on trouverait ça plutôt grossier, ça ne donne pas une très bonne image en tout cas.

Une autre particularité cette fois vraiment propre aux japonais est leur façon d'acquiescer de la tête en faisant des mouvements de haut en bas avec le cou lors d'une conversation. Cela peut faire penser à des poules, on appelle donc ça en japonais niwatori communication (ニワトリ・コミュニケーション) "communication de poules". Ce qui est intéressant, c'est que les nippons continuent à avoir cette kuse même en parlant dans une langue étrangère, ce qui fait qu'on les reconnait très facilement !

Sources : yuraimemo (étymologie), kuse.jp (liste des comportements des japonais)

2 réactions

otakusan93
4 février 2020

Bonjour. Ke reviens sur cet article avec le mot 習慣。est-ce une habitude tout court non péjorative ?

Guilhem Walter
5 février 2020

Oui, 習慣 est beaucoup plus neutre et s’emploie de manière plus large pour les coutumes/rites d’un groupe d’individus (pays ou région).
Bonne idée d’article au passage, je vais certainement en parler aujourd’hui. 😉

Derniers messages du forum