Pour ce premier article, je vais tout tenter de décrire le mot 言葉(Kotoba) et expliquer pourquoi il a été choisi pour représenter ce blog.

Kotoba : définition et origine

Bien qu’une traduction possible de kotoba soit “mot”, ce nom commun englobe en fait un sens beaucoup plus large. Si on se réfère au dictionnaire japonais, il désigne tout ce que l’homme produit pour s’exprimer, que ce soit à l’écrit ou à l’oral. Il peut donc aussi avoir le sens de “parole” ou même de “langage”. Ainsi, pour quelqu’un ne sachant pas s’exprimer, c’est à dire “utiliser les bons mots”, on dira en japonais “言葉ができない人”(kotoba ga dekinai hito).

Kotoba est formé des kanji 言(koto, parole) et 葉(ba, feuille). On aurait ainsi ajouter le kanji de la feuille 葉 à celui de la parole 言 pour lui donner un sens plus “léger” et général. Le kanji de la plume 羽 était ainsi également utilisé autrefois toujours pour donner cette nuance de légèreté. Source : gogen-allguide.com.

Kotoba.fr : un blog qui vous présente un mot japonais chaque jour

Je pense que vous avez maintenant bien compris la raison du choix de kotoba pour désigner ce blog. Chaque jour, il vous sera ainsi présenté un mot ou encore une expression japonaise que nous tenterons de replacer dans son contexte en abordant les aspects culturels dont il fait partie. Les questions concernant son origine pourront également être abordées afin de mieux comprendre ce qu’il évoque pour les japonais.

kotoba.fr n’est pas un dictionnaire de japonais, mon but est avant tout de présenter la culture japonaise à partir d’un mot afin d’éveiller votre curiosité sur ce pays qui a encore beaucoup de choses à nous dévoiler. Mon intention n’est par ailleurs pas d’être le plus exhaustif possible, je me contenterai de vous relater les aspects que j’estime intéressants. Mes sources se trouvent principalement sur des sites en japonais afin d’être le plus juste possible. Il pourra arriver que je fasse des fautes, n’hésitez pas à me les signaler en commentaire ! 😉

Guilhem Walter

Rédacteur du site kotoba.fr, je vis au Japon depuis juillet 2012 et je m’intéresse de près à la langue japonaise et la culture dont elle fait partie.