Kobosu (零す) : une pluie paisible mais qui peut tout renverser

Hier, j’ai dit le plus naturellement à mon fils “ah, tu as encore renversé tous tes jouets !”. Et comme j’avais appris qu’on traduisait en général le verbe renverser par kobosu (零す) en japonais, et bien je l’ai utilisé. Sauf que sur le moment, j’ai eu un doute et j’ai demandé à ma femme “hmm… ce n’est pas le verbe adéquat j’imagine ?”. Réponse dans cet article ! 😀

Origine du kanji de kobosu et définition

Le verbe kobosu peut s’écrire en japonais 零す ou 溢す mais cette dernière variante est assez rare de nos jours et je ne vais pas en parler. Le kanji 零 peut être décomposé en deux parties : la clé de la pluie 雨 qui se trouve au dessus et l’élément graphique 令 en dessous. Celui-ci représenterait  une personne qui s’incline dans un temple. Et comme le temple est un endroit paisible, 零 aurait donc signifié à l’origine “une pluie qui tombe paisiblement“. Cela dit, il faut savoir que 令 a également été sélectionné pour sa prononciation rei donc cette interprétation n’est qu’une hypothèse.

Toujours est-il que cette pluie paisible aurait par la suite pris le sens de “répandre/déverser/renverser”. Mais pas n’importe quoi puisqu’on reste sur l’image d’un liquide. Un solide ayant un comportement similaire est toutefois accepté (le sable ou le sucre par exemple). Cela ne marche donc pas pour les jouets, la bonne réponse était otosu (落とす “faire tomber”) ou encore chirasu (散らす “disperser/éparpiller). De plus, kobosu n’indique pas forcément un “retournement” comme lorsqu’on renverse sa tasse de café. Tout comme la pluie, cela peut être simplement un liquide qui tombe verticalement.

Cela marche aussi pour le yaourt que tous les enfants aiment renverser ! 🙂

Namida wo kobosu (涙を零す) : verser/répandre des larmes. Lorsqu’il s’agit  d’une bourde, on emploie très souvent en japonais la forme en te shimau. Et ce verbe s’y prête bien ! kôhî wo koboshite shimatta (コーヒーを零してしまった) : arf, j’ai renversé du café. Dernière chose : dans un sens plus imagé, il peut également s’employer pour les lamentations/plaintes que l’on répandGuchi wo kobosu (愚痴を零す) : se plaindre/grommeler. Aucun rapport avec les postillons à priori ! ^^

Sources : ichigoichina (origine du kanji), kotobank (dictionnaire japonais)

2 réponses

  1. Tu ne parles pas en français à tes enfants ? :O :O :O

    “Un solide ayant un comportement similaire est toutefois accepté” ⇒ Du coup, on parle de fluides (substance qui peut couler).

    J’utilisais un peu 落ちる pour toute les situations, donc je vais tâcher de corriger ça, merci !

    1. Et bien si justement, je lui parle en français ! C’est simplement que ma femme ne parlant quasiment pas français, je me demande à chaque fois comment je pourrais lui traduire si elle me demande… :p.
      Merci pour la remarque sur le fluide, je me doutais bien qu’il existait un terme approprié mais je le trouvais pas. ^^

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum
Kotoba
こんにちは
Kotoba
気触れる