Ke (毛) : avoir des cheveux, c’est être poilu de la tête ?

Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous, mais je me souvent demandé pourquoi le mot anglais “hair” pouvait signifier aussi bien “poil” que “cheveux”. En réalité, il faudrait se poser la question inverse : pourquoi les français font la distinction entre les deux alors que leur anatomie respective ne diffère guère ? A propos, dans quel camp se placent les japonais avec le mot ke (毛) ?

Définition du mot ke et utilisation en contexte

Ke s’écrit avec le kanji 毛 et avec un peu d’imagination, on peut deviner qu’il représente des poils qui dépassent. S’agissant d’un mot court, il est difficile d’établir précisément son étymologie. Quoi qu’il en soit, son sens est au moins aussi large que l’anglais hair. En effet, il désigne absolument tous les types de poils dont les cheveux, le pelage des animaux et même ceux présents sur les outils (brosse, pinceau…). Pour faire simple, tout ce qui ressemble à un ou plusieurs poils rentre dans la définition du ke.

Mais alors, comment on fait pour faire la distinction entre les différentes sortes de poils dans la vie quotidienne ? Et bien comme d’habitude avec le japonais, le contexte est primordial. Pour les cheveux, on peut ruser en utilisant l’expression kami no ke (髪の毛). Sauf que dans la réalité, on s’en passe assez souvent, surtout quand il n’y a pas d’ambiguïté. Par exemple, shiroi ke (白い毛) renvoie quasiment toujours aux cheveux blancs. Car en règle général, c’est ceux qui captent le plus notre attention ! Par contre, l’expression ke ga ooi (毛が多い “être poilu/chevelu” ) est beaucoup plus vague. Dans ce cas, il arrive qu’on emploie des termes spécifiques comme taimô (体毛 “poils du corps“).

Parfois, on peut être à la fois chevelu et poilu ! ^^

En terme de conclusion, je vais citer l’explication d’un japonais à propos de la question présente en introduction. Selon lui, si ke désigne dans de nombreux contextes les cheveux en particulier, c’est parce que ce sont ceux qui sont le plus visibles sur le corps humain. Quand on sait que les japonais sont peu poilus (par rapport à nous en tout cas), il pourrait s’agir d’une hypothèse intéressante ! 🙂

Sources : gogen-allguide (explication du japonais), kotobank (dictionnaire en japonais)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Articles par mois
Derniers messages du forum