Katatsumuri (カタツムリ) : l’escargot, une limace portant un chapeau ?

“Petit escargot porte sur son dos sa maisonnette. Aussitôt qu’il pleut il est tout heureux, il sort sa tête.”
Ces paroles viennent de la chansonnette “Petit Escargot“. Je les ai citées car elles viennent conforter l’idée que les escargots seraient en quelque sorte des limaces avec une maison sur le dos. Est-ce que c’est aussi ce qui est véhiculé avec カタツムリ (katatsumuri), l’équivalent japonais de l’escargot ?

Origine du mot katatsumuri et termes similaires

Lorsqu’on traite de l’étymologie de katatsumuri, on le divise en deux parties : kata et tsumuri. Sur la seconde, il semble qu’on soit à peu près tous d’accord pour dire que cela dérive de tsuburi désignant grossièrement les mollusques avec une coquille en forme de spirale. Concernant kata maintenant, ça se gâte même si l’explication qui domine est 笠. Prononcé kasa, ce kanji désigne principalement les chapeaux arrondis que l’on utilise en été.

Je n’ai pas de mot adéquat pour ce chapeau. :S

Toutefois, même si kata vient effectivement de 笠, aucun Japonais n’assimile la coquille d’escargot à celle d’un chapeau. Enfin si j’en crois les chansons pour enfants, il est toujours question d’une maison. De plus, on retrouve également l’image d’un être qui “sort sa tête”. C’est de là que viendrait l’autre appellation でんでん虫 (denden mushi) qui dériverait de 出出虫 (dede mushi). Littéralement, c’est “l’insecte qui sort et ressort“. Autrement, il existe un composé de kanjis chinois pour katatsumuri : 蝸牛. Habituellement prononcé kagyû, le 蝸 renvoie à un insecte (虫) en forme de spirale (咼). 牛 (vache/taureau) quant à lui serait là pour suggérer les cornes. De nos jours, kagyû désigne surtout la cochlée (organe creux en forme d’escargot).

Je conclus avec une dernière question intéressante : est-ce que les Japonais mangent des katatsumuri ? Attention, il y a un piège. Car lorsqu’ils les cuisinent, ils utilisent alors un autre terme : エスカルゴ (esukarugo). Cela vient tout simplement du fait qu’on ne consommait pas (ou alors très peu) d’escargots au Japon avant l’influence de la cuisine française. Esukarugo désigne plus généralement un plat de cuisine, la plupart du temps les escargots au beurre persillé. Belle tactique pour se convaincre qu’on ne mange pas vraiment un gastéropode… 😛

Sources : Gogen-allguide (étymologie), detail.chiebukuro (à propos de kagyû), ja.wikipedia (à propos de esukarugo)