Comme vous le savez, je me suis légèrement blessé avant hier en tombant de vélo. Je me suis donc dit que ce serait pas mal d’aborder le mot 怪我 (kega) désignant une blessure (avec en plus la nuance “inattendue”) mais… j’avais déjà écrit un article dessus.
C’est dingue, je ne sais même plus ce que je fais ! Tant pis, je me rabats donc sur 事故 (jiko) vu que c’était aussi un accident. Après une petite analyse habituelle des kanjis, je vais décrire son usage.

Analyse du mot jiko et utilisations courantes du mot

事故 est loin d’être simple à deviner avec ses kanjis puisque bien que 事 soit plutôt simple (“chose/fait/événement”), 故 possède beaucoup plus de sens. C’est le plus souvent celui de “autrefois/auparavant” et d’ailleurs pour l’anecdote, 故事 (koji) qui correspond simplement à une inversion de l’ordre des kanjis signifie “légende/anecdote” (littéralement “anciens faits“). Et donc pour jiko, le 故 a ici le sens “qui est exceptionnel/malheur/calamité”. Un peu comme avec le terme 故障 (koshô) signifiant “panne“. Ne me demandez pas le lien entre “ancien” et “malheur”, ça risque d’être long. 😀

C’est la première image qui tombait sur Google Images, j’ai même pas fait exprès… oO

Toujours est-il que les dictionnaires japonais donnent comme définition pour ce “fait malheureux” quelque chose comme “événement produit inattendu qui est dommageable”. C’est très proche de la définition du Larousse pour accident et c’est vrai que 95% du temps, on traduit jiko par accident. 交通事故 (kôtsu jiko) = accident de la circulation, 事故にあう (jiko ni au) = avoir/subir un accident. On l’oppose parfois en japonais au mot 事件 (jiken “affaire/incident”) dans le sens où ce dernier relève d’une intention volontaire. Et sachez juste pour le fun que “intention volontaire” se dit 故意 (koi) en japonais. Oui, 故 décidément insaisissable peut également signifier “volontaire”. 😀

C’est pourquoi on dit 殺人事件 (satsujin jiken) pour “l’affaire de meurtre” et 原発事故 (genpatsu jiko) pour “l’accident nucléaire”. Pour finir, il arrive parfois que notre mot du jour ne soit pas directement lié à la vie humaine. Par exemple, quand un colis ou une lettre n’est pas délivré, on dit généralement 配達事故 (haitatsu jiko). Ce qui n’est donc pas un “accident lors de la livraison” mais juste une absence de livraison. Comme si au Japon, seul un accident pouvait expliquer que le courrier ne soit pas délivré. 🙂

Sources : ja.wikipedia (généralités), Kotobank (dictionnaires japonais)

Guilhem Walter

Rédacteur du site kotoba.fr, je vis au Japon depuis juillet 2012 et je m’intéresse de près à la langue japonaise et la culture dont elle fait partie.