Lorsqu’une personne a un très bon appétit, on lui dit “oh toi, tu manges comme quatre !”. Bien qu’il soit souvent impossible de manger comme quatre personnes, on adore utiliser ce chiffre 4 pour désigner un nombre excessif. Dire à quelqu’un ses quatre vérités, se mettre en quatre…
Aujourd’hui, avec 一人前 (ichininmae) il ne sera pas question cela de ce chiffre en particulier mais d’une certaine quantité de nourriture qui fait de quelqu’un un homme. Explications !

Analyse du mot ichininmae et significations actuelles

一人前 possède la prononciation plutôt inhabituelle de ichininmae. Je dis “inhabituelle” car lorsqu’on apprend le mot 一人, c’est en général avec la prononciation hitori “une personne”. Donc on serait tenté de prononcer notre mot du jour hitorimae, ce qui est possible d’ailleurs mais très rare de nos jours. Quant au 前 (mae) qu’on apprend avec le sens de “avant/devant”, il renvoie ici spécifiquement à une quantité de nourriture assignée. Apparemment, ce serait celle que l’on pose “devant la personne”, d’où le glissement de sens. Ainsi, suivant la même logique, 二人前 (nininmae) = pour deux personnes et 三人前 (sanninmae) = pour trois personnes. 彼は三人前食べる (kare ha sanninmae taberu) : Il mange pour trois.

De nos jours, on trouve aussi une autre expression pour quantifier la nourriture pour un individu, c’est avec le suffixe 分 (-bun). 一人分 (hitoribun) = pour une personne, 二人分 (futaribun) = pour deux personnes… Aucune véritable différence entre ces deux manières de dire. Par contre, il existe une petite particularité uniquement avec ichininmae, sinon je ne l’aurais pas choisi comme mot du jour pardi ! Je vous invite à écouter ce petit dialogue pour comprendre :

Voici donc la fameuse blagounette du japonais imaginaire : 三人前を頼んだんですけど、あなたは一人前の男ですね。(Sanninmae wo tanonda n desu kedo, anata ha ichininmae no otoko desu ne). Qu’est-ce que ça peut donc bien vouloir dire ? En fait, le suffixe mae cache bien son jeu puisqu’il désigne aussi le côté accompli d’une personne. On le voit par exemple avec les mots 腕前 (udemae : “habileté”) et 男前 (otokomae : “beau mec”). Et dans ce contexte, ichininmae no otoko/onna signifie “un homme/une femme accompli(e)”. Autrement dit qui s’est établi en tant qu’individu et qui est reconnu comme tel par ses paires.

Yes, on est ichinmae ! 😀

Donc on peut traduire cette blague par “on a commandé pour trois personnes et toi, tu es un homme accompli n’est-ce pas”. Bon c’est vrai qu’en français, ça rend moins bien… 😀

Sources : Detail.chiebukuro (explications), Kotobank (dictionnaires japonais)

Guilhem Walter

Rédacteur du site kotoba.fr, je vis au Japon depuis juillet 2012 et je m’intéresse de près à la langue japonaise et la culture dont elle fait partie.