Gûzen (偶然) : une coïncidence est-elle le fruit du hasard ?

Le hasard nous évoque en général l'imprévisibilité et l'inattendu. On ne peut à priori avoir de contrôle dessus. La coïncidence quant à elle correspond simplement à deux événements se produisant en même temps. Et quand on dit "c'est juste une coïncidence", on met avant le fait qu'il n'y a pas de lien entre ces deux événements, que ce serait donc le fait du hasard. Où se situe gûzen (偶然) ?

Analyse du mot gûzen et signification

gûzen s'écrit en kanji 偶然 où 偶 indique ici "ce qui est fortuit/par hasard" (tama tama 偶々 : fortuitement). On peut le dissocier en deux parties : la clé de l'homme à gauche 人 et l'élément graphique 禺 représentant un singe avec une grande tête à droite. Une explication donnée est le fait que l'homme descende du singe soit le fruit du hasard. Difficile de savoir si on avait déjà fait le lien à l'époque cela dit. :S
Sinon, le second 然 veut dire "c'est comme ça/cela correspond". Ainsi, une traduction littérale donnerait "c'est comme du hasard/cela correspond au hasard".

Cette figure dans le ciel... Cela ne peut être le hasard ! 😀

Venons en maintenant à la définition que nous proposent les dictionnaires japonais. La plus courante est "événement imprévisible qui se produit sans qu'on puisse établir un rapport de cause à effet". Autrement dit, le hasard. L'exemple le plus souvent cité est celui d'une rencontre. Gûzen ni nakama to au (偶然に仲間と会う) : rencontrer un camarade par hasard/de manière fortuite. Son antonyme est hitsuzen (必然) qui lui traduit ce qui est inévitable/nécessaire/attendu. Pour revenir à gûzen, on n'est pas obligé de le traduire toujours par hasard. Il arrive en effet souvent qu'en français, on emploie le mot coïncidence avec le même sens. Tada no gûzen da (ただの偶然だ) : c'est juste une coïncidence/du hasard.

En réalité, il n'existe pas vraiment en japonais un équivalent à "coïncidence". On a bien le terme fugô (符合) mais il est assez rare et signifie plutôt "qui concorde/qui correspond" (deux témoignages par exemple). Du coup, la "coïncidence fortuite" se traduit le plus souvent par gûzen no icchi (偶然の一致). Littéralement "le hasard d'une correspondance". Voilà, j'espère ne pas vous avoir trop embrouillé avec toutes ces histoires de hasard ! 😀

Sources : oshiete.goo (à propos des kanjis de 偶然), Kotobank (dictionnaires japonais)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Articles par mois
Derniers messages du forum