Forum

Vous devez vous identifier pour créer des messages et des sujets.

おっす!

Bonjour !

 

Comme mon pseudo l'indique, je m'appelle Andy (エンディ et non pasアンディ!).

J'ai 19 ans et je vis à Lyon. J'ai commencé à étudier le japonais par moi même en début de terminale dans le but de le passer au bac... Du suicide hein ? J'ai eu 9 en japonais, et avec seulement un an de cours en autodidacte je trouve ça pas mal au final. Bref, je poursuis actuellement mes études en LLCE Japonais, je passe en deuxième année avec une moyenne plus je satisfaisante  selon moi. Je suis un 努力者 comme on dit :p

Point important, je suis un fanatique des kanji. J'ai presque terminé d'apprendre les jouyou kanji donc si quelqu'un sait où est ce que je peux apprendre correctement les jinmeiyou kanji je prends, je ne me vois pas arrêter maintenant... J'ai l'impression que je n'en connaitrai jamais assez !

Sinon, j'aime à peu près tout ce qui touche au Japon : culture traditionnelle, populaire, les arts, la littérature,  et surtout l'histoire, tout particulièrement l'époque Edo ! En dehors de ça j'aime beaucoup la musique également, principalement du rock, mais je suis ouvert à tout pour peu que les paroles ne soient pas vulgaires, les rappeurs de cité,  très peu pour moi,sans vouloir faire de généralité !

 

Je crois n'avoir rien d'autre à ajouter !

Coucou Andy ! Tu m'as fait pensé au dessin animé Tchoupi où le héros (qui s'appelle Tchoupi) fait croire à sa maitresse remplaçant qu'il s'appelle Andy (avec la prononciation エンディ). Super la référence hein ? :p

Ah tu t'y es pris trop tard pour le japonais, moi j'ai eu le temps de me perfectionner vu que j'étais en seconde. Mais j'ai fait plus fort que toi je pense : bien que j'ai eu 16 en japonais en LV3 (très content, j'étais tombé sur un évaluateur génial qui m'avait félicité et tout), j'ai eu 9 en math alors que j'avais choisi S avec spécialité math. Donc coefficient 9 de mémoire. Mais je m'en foutais car je n'avais aucun intérêt à ce moment là pour les matières scientifiques, j'avais mes classeurs remplis de japonais. Je regrette rien et j'espère que toi non plus ! ^^

C'est marrant cette passion pour les kanjis, moi aussi au début, j'étais très concentré là dessus. Ce qui est grisant, c'est qu'on peut parfaitement se rendre compte du nombre qu'on connait. Donc ça a un effet "level up" comme dans les RPG où je peux dire "moi je suis au niveau 90 en kanjis, j'en connais 1800 là". :p
Je trouvais ça motivant en tout cas de savoir qu'il y avait une sorte de limite car au delà des jôyô kanjis, ça perd son intérêt quand même. Cela doit être mon côté flemmard qui parle mais je vois pas l'intérêt d'en savoir plus qu'un natif par exemple. Car si tu vas au Japon, tu te rendras compte que les japonais eux-même oublient comment écrire même des kanjis assez basiques.

Après, qu'est-ce que tu entends par "connaître ?". Tu saurais tous les écrire ou tu arrives juste à les reconnaître ? Car il existe un examen de kanjis au Japon (漢検) et il faut en plus de les reconnaître tous savoir dans quels mots on les utilise. Genre on te sors un mot en hiragana comme かんしん dans une phrase avec un contexte précis et c'est à toi de dire si c'est 関心、感心、歓心、寒心... Ce qui est super difficile pour nous (déjà que c'est pas évident pour eux), il faut vraiment avoir une maîtrise parfaite du vocabulaire en plus des kanjis en somme.

Donc si j'avais un conseil à te donner, c'est d'abord d'être sûr de bien maîtriser tous les kanjis que tu connais avant d'en apprendre d'autres. Moi-même je suis jamais vraiment allé au delà des jôyô kanjis car il y a de quoi faire avec toutes les combinaisons possibles... oO

Sinon tu es plutôt rock que rap, c'est une très bonne chose. 🙂
Bon sans vouloir rentrer dans la polémique, j'ai aussi du mal avec le rap sauf avec de rares chanteurs comme Eminem. Moi il me faut une jolie mélodie pour apprécier la musique mais chacun cherche quelque chose de différent apparemment. ^^

Ah et l'époque d'Edo, je la mentionne souvent dans mes articles (car la langue japonaise contemporaine tirerait ses principales fondements de la période apparemment) et je sens que dans le livre que je vais écrire, une grosse partie lui sera consacrée. Car durant cette relative "période de paix", les gens ont eu le loisir de créer de nouveaux mots, de jouer avec... Tellement de choses à raconter ! ^^

Bon courage pour tes études en japonais, en espérant te voir au Japon ! 🙂

Tu pourrais aussi t'essayer à la calligraphie, je crois qu'il y a des cours à l'espace lyon japon.

Par exemple,

Citation de Guilhem Walter le 28 juin 2019, 0 h 42 min

Coucou Andy ! Tu m'as fait pensé au dessin animé Tchoupi où le héros (qui s'appelle Tchoupi) fait croire à sa maitresse remplaçant qu'il s'appelle Andy (avec la prononciation エンディ). Super la référence hein ? :p

Ah tu t'y es pris trop tard pour le japonais, moi j'ai eu le temps de me perfectionner vu que j'étais en seconde. Mais j'ai fait plus fort que toi je pense : bien que j'ai eu 16 en japonais en LV3 (très content, j'étais tombé sur un évaluateur génial qui m'avait félicité et tout), j'ai eu 9 en math alors que j'avais choisi S avec spécialité math. Donc coefficient 9 de mémoire. Mais je m'en foutais car je n'avais aucun intérêt à ce moment là pour les matières scientifiques, j'avais mes classeurs remplis de japonais. Je regrette rien et j'espère que toi non plus ! ^^

C'est marrant cette passion pour les kanjis, moi aussi au début, j'étais très concentré là dessus. Ce qui est grisant, c'est qu'on peut parfaitement se rendre compte du nombre qu'on connait. Donc ça a un effet "level up" comme dans les RPG où je peux dire "moi je suis au niveau 90 en kanjis, j'en connais 1800 là". :p
Je trouvais ça motivant en tout cas de savoir qu'il y avait une sorte de limite car au delà des jôyô kanjis, ça perd son intérêt quand même. Cela doit être mon côté flemmard qui parle mais je vois pas l'intérêt d'en savoir plus qu'un natif par exemple. Car si tu vas au Japon, tu te rendras compte que les japonais eux-même oublient comment écrire même des kanjis assez basiques.

Après, qu'est-ce que tu entends par "connaître ?". Tu saurais tous les écrire ou tu arrives juste à les reconnaître ? Car il existe un examen de kanjis au Japon (漢検) et il faut en plus de les reconnaître tous savoir dans quels mots on les utilise. Genre on te sors un mot en hiragana comme かんしん dans une phrase avec un contexte précis et c'est à toi de dire si c'est 関心、感心、歓心、寒心... Ce qui est super difficile pour nous (déjà que c'est pas évident pour eux), il faut vraiment avoir une maîtrise parfaite du vocabulaire en plus des kanjis en somme.

Donc si j'avais un conseil à te donner, c'est d'abord d'être sûr de bien maîtriser tous les kanjis que tu connais avant d'en apprendre d'autres. Moi-même je suis jamais vraiment allé au delà des jôyô kanjis car il y a de quoi faire avec toutes les combinaisons possibles... oO

Sinon tu es plutôt rock que rap, c'est une très bonne chose. 🙂
Bon sans vouloir rentrer dans la polémique, j'ai aussi du mal avec le rap sauf avec de rares chanteurs comme Eminem. Moi il me faut une jolie mélodie pour apprécier la musique mais chacun cherche quelque chose de différent apparemment. ^^

Ah et l'époque d'Edo, je la mentionne souvent dans mes articles (car la langue japonaise contemporaine tirerait ses principales fondements de la période apparemment) et je sens que dans le livre que je vais écrire, une grosse partie lui sera consacrée. Car durant cette relative "période de paix", les gens ont eu le loisir de créer de nouveaux mots, de jouer avec... Tellement de choses à raconter ! ^^

Bon courage pour tes études en japonais, en espérant te voir au Japon ! 🙂

Pas mal la référence xD

Concernant les kanji, il est vrai que je ne maîtrise pas tous les mots qui y sont liés. Quand je dis que je connais un kanji, c'est que je sais l'écrire, que je connais toutes ses lectures kun et au moins une de ses lectures on (quand il y en a plusieurs, je préfère les apprendre directement dans des mots, je trouve cela moins barbare comme méthode xD) mais c'est vrai que j'aimerais bien passer un examen kanken un de ces jours !

Pour ce qui est de me voir au Japon, j'espère pouvoir y effectuer ma troisième année, et peut être m'y installer après, mais ça, je le verrais après avoir expérimenté la vraie vie la bas !

 

 

Citation de Colas le 28 juin 2019, 13 h 22 min

Tu pourrais aussi t'essayer à la calligraphie, je crois qu'il y a des cours à l'espace lyon japon.

Par exemple,

https://youtu.be/FdRz6kpNORQ

J'y ai déjà pensé, mais malheureusement étant que mes moyens financiers sont plus que limités, ce n'est pour l'heure pas trop possible... Peut-être plus tard !