Le japonais dans tous les sens

Dojjibôru (ドッジボール) : La balle aux prisonniers au Japon

Ah la balle aux prisonniers, ce jeu sportif pratiqué à l’école qui ne laisse pas toujours de bons souvenirs. Si vous aimez malgré tout, sachez qu’il existe une variante sportive avec des règles officielles : le dodgeball que l’on dit dojjibôru (ドッジボール) en japonais. Après un peu d’histoire, on va s’intéresser à la culture populaire autour de ce sport.

Naissance et controverse autour du dojjibôru au Japon

Dojjibôru s’écrit en katakanaドッジボール et vient comme vous l’aurez deviné de l’anglais dodgeball. Il désigne ainsi la balle aux prisonniers en tant que jeu et que sport officiel. Il existe ainsi une fédération japonaise, la nihon dojjibôru kyôkai(日本ドッジボール協会). Pour info, on a aussi une fédération en France de dodgeball mais qui propose des règles assez différentes de la balle aux prisonniers. Il n’y a pas de coupe du monde, chaque continent ayant ses propres règles.

Pour revenir au Japon, c’est en 1909 que cette activité sportive a été introduite. Son succès est surtout présent dans les écoles comme en France mais depuis récemment, il existe une controverse visant à l’interdire kinshi ni suru (禁止にする). Pour la simple raison que c’est jugé dangereux et donne donc une mauvaise image. Il est vrai que le but est en quelque sorte de dégommer les adversaires mais on peut y jouer sans se faire mal non ?

Un sondage à ce propos a été réalisé sur une émission TV en 2015, sukkiri. Résultat : sur 55001 personnes interrogées, seules 3525 étaient pour l’interdire à l’école. Soit à peine 6,4%, on n’y est pas encore ! Allez, je ne résiste pas à l’envie de vous montrer une vidéo de la coupe d’Asie (adultes femmes et hommes) :

Dodgeball et culture populaire

On va commencer par un domaine que je connais bien, les jeux vidéo. Il existe une série très populaire, les nekketsu (熱血) littéralement “têtes brûlées” où le héros principale est kunio-kun (くにおくん). Parmi les nombreux titres qui la composent, on trouve un jeu de dodgeball qui s’appelle nekketsu kôkô dojjibôru-bu (熱血高校ドッジボール部) “les têtes brûlées au lycée :  section balle aux prisonniers”. Sorti sur Game Boy, Pc Engine et Famicom, son succès fut assez énorme.

Il s’agit d’un jeu japonais, la preuve : il y a le mont Fuji en arrière plan ! 😀

En manga, vous trouverez Dodge Danpei (ドッジ弾平) qui est un shônen plutôt humoristique. Le héros principal Danpei veut suivre les traces de son père et devenir le meilleur joueur de balle aux prisonniers du monde ! Il a eu une adaptation en dessin animé et en jeux vidéo sur de nombreuses consoles. Un vrai succès également donc même si ça date quand même pas mal… ^^

Sources : blog.livedoor (sondage controverse), dodgeball.or.jp (site officiel)

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum
Kotoba
仕草
Kotoba
もしもし!