Dô itashimashite (如何致しまして) : mais ce n’est rien du tout !

Dans la plupart des langues (si ce n’est la totalité), il existe une formule magique pour répondre à un remerciement. En français, on a le choix : “de rien”, “pas de quoi” voir “je vous en prie” sont les trois expressions les plus courantes. En japonais, on emploie très souvent dô itashimashite (如何致しまして). Qu’est ce que cette formule signifie vraiment et dans quelles circonstances l’employer ?

Analyse de l’expression dô itashimashite et usage contemporain

Dô itashimashite peut s’écrire dans un contexte formel avec des kanjis (如何致しまして) mais avec un ami, on privilégie les kanas (どういたしまして). On peut décomposer cette expression en deux parties : la première est  (どう 如何) qui signifie ici “quoi/qu’est ce que”. La seconde est itashimashite (いた[致]しまして) qui comprend le verbe itasu (いたす), forme modeste de suru (する “faire”). On l’emploie donc en temps normal pour décrire ses propres actions. Ainsi, dô itashimashite signifie littéralement “qu’est ce que j’ai fait ?“, autrement dit “je n’ai rien fait de particulier“.

Grammaticalement parlant, on a envie de dire que vu que cela relève du langage de politesse keigo (敬語), c’est que c’est forcément “très poli”. C’est plutôt un leurre ici vu qu’on emploie cette formule dans la vie quotidienne, avec des amis par exemple. Un peu comme l’expression arigatô gozaimasu (ありがとうございます) qui est certes polie mais qui reste commune. Ainsi, dô itashimashite ne diffère pas beaucoup dans l’idée du français “de rien”. Le but étant simplement de signifier à l’autre poliment que cela ne nous a pas coûté tant que ça. Ce qui peut être vrai ou non ! – ArigatôDô itashimashite. (ありがとう。どういたしまして。) : Merci. De rien/pas de quoi.

Deux façons de dire “de rien” dans le langage des signes (shuwa) version japonaise. 🙂

Par contre, comme le français “pas de quoi”, on évite en général d’employer dô itashimashite lorsqu’un supérieur nous remercie. On va ainsi préférer une formule plus “marquée” comme tondemonai desu (とんでもないです “pas du tout ! Vous exagérez !”). Ou encore une autre tournure comme oyaku ni tatete kôei desu (お役に立てて光栄です) “c’est un honneur d’avoir été utile”.

À noter que si vous consultez un dictionnaire japonais, vous trouverez probablement la mention “pour répondre à une excuse owabi (お詫び)”. Il faut faire attention ici parce qu’il ne s’agit pas d’une “vrai excuse” à l’instar de la proposition “désolé de vous demander tout ça !”. L’intention est davantage de remercier que de s’excuser donc répondre par “ce n’est rien” ou dô itashimashite ne pose pas problème.

Sources : mayonez.jp (explications sur l’expression), oshiete.goo (à propos de l’usage)

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum
Kotoba
こんにちは
Kotoba
気触れる