Le japonais dans tous les sens

Debu (デブ) : une dondon qui fait ses débuts

Dondon/poussah. Ce sont les traductions proposées par le Petit Royal japonais-français pour le mot デブ (debu). Ceci est probablement un choix éditorial afin d’éviter de placer le couple “gros lard/grosse vache” jugé trop vulgaire mais qui nous parle davantage. On va voir aujourd’hui que notre terme japonais partage ce même côté insultant et qu’il faut faire attention à bien le prononcer.

Origine du mot debu et usage contemporain

Bien qu’on l’écrive en katakana デブ et qu’il puisse faire penser à un import de l’anglais (double ?), les débuts de debu remonteraient plutôt à l’époque d’Edo (1603-1868). En ce temps là, on employait les adverbes でっくり (dekkuri, 1650) et でっぷり (deppuri, 1809) pour désigner les personnes obèses. Puis cela aurait donné l’onomatopée でぶでぶ (debu debu, 1823) et enfin でぶ/デブ (debu, 1919). Ce dernier terme peut renvoyer à deux choses : le fait d’être gros (デブな人 debu na hito : personne grosse) mais aussi directement un individu obèse (デブ ! debu ! : gros lard/grosse vache !).

Vu que ce mot est en général perçu comme une insulte, il ne faut pas non plus prendre son sens littéral à la lettre. Autrement dit, il ne suffit pas toujours d’être un peu plus gros que la moyenne pour se faire traiter de la sorte. On peut donc aussi traduire ça par “mocheté/boudin” et toutes autres joyeusetés visant à blesser. On constate par ailleurs que certains comédiens Japonais se servent de ce mot par auto-dérision car cela donne un côté vendeur. On les appelle même communément les デブタレント (debu tarento “vedettes grosses”) ou デブタレ (debutare). Bref, quand c’est pour faire rire, ça passe en gros (sans mauvais jeu de mots). ತಎತ

Il ne faut cependant pas le confondre avec デビュー (debyû) qui lui vient du français “début”. Il est surtout employé dans le domaine du spectacle quand quelqu’un fait sa première apparition. デビューする人 (debyû suru hito) : personne qui fait ses débuts. Si jamais on vous prend un jour à dire debu, vous pourrez donc toujours vous rattrapez en prétendant que vous pensiez à debyû puisqu’en français, la prononciation se rapproche plus du premier. ◔_◔

Sources : ja.wikipedia (étymologie et informations diverses), Nihon Kokugo Daijiten (dictionnaire japonais historique)

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum