Atarimae (当たり前) : c’est évident, tout le monde le pense !

On se retrouve avec un mot de vocabulaire japonais très utile qu’on entend souvent dans la conversation : atarimae (当たり前). Il correspond bien à “cela va de soi/il va sans dire !” pour parler d’une évidence donc. Dans quels contextes s’emploie t-il et qu’est ce qui le caractérise ?

Définitions de atarimae et exemples d’usage

Atarimae s’écrit en japonais 当たり前 où 当たり signifie “succès/tombé juste” et 前 “avant/devant”. Une traduction littérale ne nous sera que peu utile ici. En réalité, on pense que son origine est tôzen (当然) “tout naturel”. Au fil du temps, le deuxième kanji  (naturel) aurait fait place à 前 qui se prononce de manière identique en on-yomi (lecture chinoise). Aujourd’hui, les deux termes tôzen et atarimae sont encore employés avec un sens très proche.

Ils sont en tout cas interchangeables lorsqu’on énonce quelque chose qui relève de l’évidence ou sans surprise. yasumu no ha tôzen/atarimae da (休むのは当然/当たり前だ) : se reposer est normal/naturelAtarimae/tôzen no kekka (当たり前/当然の結果) : un résultat qui va de soi/qui ne surprend personne.

Hey ho, c’est évident ça non ? Pas en physique quantique en tout cas mais c’est une autre histoire ! 😀

Dans la conversation, on les emploie fréquemment seuls pour confirmer les dires de l’interlocuteur. Ce qui sous entend parfois “hey ho, tu me prends pour qui ! Chanto benkyô shiteiru no ? Atarimae ! (ちゃんと勉強しているの?当たり前 !) : Tu étudies sérieusement ? Bien sûr ! (pourquoi tu demandes ça ?)”.

Enfin, il existe une nuance spécifique à notre mot du jour que ne partage pas tôzen. En effet, il désigne également quelque chose d’ordinaire et répandu. Ce qui le rapproche de futsû qu’on avait vu précédemment. Atarimae no seikatsu (当たり前の生活) = une existence ordinaire (que chacun mène). Se brosser les dents, travailler, manger, dormir…

Sources : kotobank (dictionnaires en japonais), lang-8-com (discussion sur la différence entre tôzen et atarimae )

Laisser un commentaire

Derniers messages du forum