Aidoru (アイドル) : les gens m’appellent l’idole des jeunes

Il en est même qui m’envient ! Mais ils ne savent pas dans la vie que parfois je m’ennuie… Non, je ne suis pas un fan de Johnny mais difficile de ne pas citer cette chanson quand on fait référence aux idoles. Je ne parle pas des représentations d’une divinité mais des célébrités qui font l’objet d’une admiration autour de leur seule personne. Est ce que l’équivalent japonais aidoru (アイドル) décrit bien la même chose ?

Origine et définition du mot aidoru

Aidoru s’écrit en katakana アイドル et vient directement de l’anglais idol. Ce terme a commencé à désigner des célébrités en Occident qu’à partir des années 1950 avec des stars telles que Elvis Presley ou encore Franck Sinatra. C’est donc tout naturellement qu’il fut employé au Japon au début des années 1960 avec en tête de mire les Beatles. Ainsi, on réservait au départ le mot aidoru aux vedettes venues de l’étranger. Pour les japonais, on employait plutôt le terme “star” sutâ (スター).

C’est vraisemblablement à la fin des années 1960 et plus probablement au début des années 1970 que les premières aidoru japonaises émergent. Cela coïncide avec la diffusion de la télévision qui atteint un taux de pénétration d’environ 90% dés l’année 1963 (noir et blanc). A l’époque, ce n’était pas encore des groupes comme aujourd’hui (AKB48 pour n’en citer qu’un). Il s’agissait de stars solo qui débutaient leur carrière en tant qu’aidoru pour ensuite se reconvertir en artiste (âtisuto アーティスト).

Voici des aidoru typiques d’aujourd’hui. Le seul but semble être le fan service…

Ces deux termes ne sont pas antagoniques chez nous mais au Japon, la rupture semble nette. Une aidoru se définit par une personnalité qui attire des fans uniquement grâce à son charisme et ce qu’elle dégage. On la retrouvera sur presque tous les plateaux TV. A partir du moment où ses talents musicaux ou d’acteur prennent le pas sur le reste, elle pourra prétendre à un statut différent. C’est à dire acteur haiyû (俳優 ou joyû 女優 pour les femmes), kashu (歌手 “chanteur”), myûjishan (ミュージシャン “musicien”)… De nos jours, on peut observer l’effet inverse : des artistes en perte de popularité se reconvertissent en idole. Signe de décadence ?

Source : ja.wikipedia (généralités)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

2 réponses

    1. ALors pour chanteur, il y a effectivement 歌い手 en plus de 歌手.
      De ce que j’ai lu, 歌手 désigne plutôt le “chanteur pro” alors que 歌い手 l’amateur qui poste ses vidéos sur youtube ou bien nico nico vidéo. C’est sur ce dernier que la distinction est apparue apparemment. Elle est donc plutôt récente et il arrive que les personnages âgées utilisent 歌い手 simplement pour désigner le chanteur (sans jugement de valeur derrière).

Laisser un commentaire

Articles par mois
Derniers messages du forum